Monster Hunter : Professeur Felyne
Bienvenue sur le forum de notre forum d'astuces consacré la série Monster Hunter
Pour profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
En cas de problèmes pour vous inscrire, merci de vous référer à ce lien : tuto d'inscription

Nos patch et jeux maison sont disponible à ces liens :
PatchFR MHP3RD (PSP) et MH3RD HD (émulateur / PS3)
Monster Hunter Helper : téléchargement


Astuces, soluces et tutoriels ( tutos ) sur Monster Hunter Generations, Monster Hunter Online, Monster Hunter 4 Ultimate, Monster Hunter 3 Ultimate et cie...
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» [ MH3rdHD ] Patch FR - Emulateur PPSSPP v2.0
par guerrodrave Aujourd'hui à 13:40

» Presentation de Guerrodrave
par guerrodrave Aujourd'hui à 13:38

» Presentation de Nothal
par Nothal Hier à 18:01

» Nouveautés de la Volto-hache
par Masuku Hier à 11:05

» Nouveautés de l'Insectoglaive
par Masuku Hier à 10:33

» Le bestiaire de MH World: le titan destructeur Nergigante
par Masuku Hier à 9:33

Les posteurs les plus actifs du mois
Masuku
 
Professeur Felyne
 
guerrodrave
 
Brenz
 
Norujin1
 
Tlerest
 
Noclixo
 
Keplos
 
Skull
 
RatchetX3Xgladi
 
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.



    Partagez|
    Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens
    avatar
    Pseudo IG : Masuku
    Rg MHGen : 90
    Rg MH4U : 700
    Voir le profil de l'utilisateur

    MessageSujet: Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens Dim 26 Fév - 11:31
    Jhen Mohran


    Une tempête de sable approche la ville de Loc Lac? C'est l'approche d'un Jhen Mohran. La chasse au Jhen Mohran est un festival rentré dans la tradition qui attire des chasseurs venus de tout le Nouveau Monde pour participer à la poursuite d'un gigantesque Jhen Mohran. Les gens récoltent des minerais rares sur son dos, certains parvenant même à bâtir une fortune sur le dos de la bête, amenant la créature à être considérée comme un Symbole de Courage et de Prospérité. Lors de grandes chasses comprenant jusqu'à 11 chasseurs, les chasseurs dévient la bête de sa course qui passe par Loc Lac. Cela s'accompagne parfois de tempêtes de sable massives quand des vents saisonniers viennent souffler sur l'échine de la bête. Ces chasses sont dangereuses, entraînant systématiquement des blessés, dans le meilleur des cas.

    Le Jhen Mohran est un des plus grands monstres connus par la Guilde à ce jour, dépassant la centaine de mètres avec 20% de sa taille correspondant à ses défenses. On l'appelle Dragon Crête de Montagne à cause de son échine similaire à une petite montagne. Ses écailles bleues ont été ternies par la sable, prenant la teinte brune que les chasseurs lui connaissent. Son corps présente deux puissants bras qui lui permettent de creuser le sable, pouvant retenir sa respiration longtemps sous terre grâce à des poumons particulièrement puissants. Ses bras sont une des rares parties épargnées par les minerais grâce à leur usage régulier. On a aussi vu des Jhen Mohrans plus âgés capables de cracher de grandes quantités de sable pour se défendre. Ils sont d'ailleurs particulièrement bons dans ce domaine, frappant de leurs défenses les navires ou les écrasant avec leur masse.


    Ils se nourrissent comme des baleines, filtrant le sable pour trouver les nutriments qui leurs sont nécessaires. Il possède de nombreux évents le long de son corps lui permettant d'expulser le trop-plein de sable avalé. Ils sont souvent accompagnés par des Delex qui se nourrissent de ce qui est détruit dans leur sillage. On pense aujourd'hui qu'ils descendent d'un ancêtre marin qui vivait dans le Grand Désert quand ce dernier était une mer.


    Le Jhen Mohran Sacré est une sous-espèce très mystérieuse. Vivant plus profond sous le sable, il a accumulé des minerais rares qui se sont mêlés à ses fluides corporels, lui donnant cette teinte violacée. On l'appelle Dragon Âme Montagne et il a souvent été observé de nuit, en conjonction avec une pleine lune.



    Ceadeus


    Autrefois créatures fouisseuses, les Ceadeus ont évolués lentement pour vivre dans la mer. Certains de leurs membres sont ainsi devenus des nageoires tandis que d’autres ont complètement dégénérés. Presque aussi grands qu’un Lao-Shan Lung, ils peuvent générer des séismes en frottant leurs cornes contre des rochers du plancher océanique, créant parfois des tsunamis assez puissants pour avoir détruit une île. Un Ceadeus a ainsi failli détruire Moga en tentant d’user ses cornes.


    Son corps émet une lueur bleue via une bactérie, lueur devenant rouge quand il s’énerve. On sait que cette bactérie réfléchit la lumière mais on ignore comment elle créé ce changement de teinte. Il entretient une relation symbiotique avec une algue, algue qui développe sa barbe. Cette algue nourrit la bactérie mais stocke aussi de l’oxygène, permettant au Ceadeus de passer des mois sous l’eau sans besoin de s’oxygéner, seulement grâce à cette algue. Ces habitudes sous-marines sont la raison du mystère de son existence, longtemps réfutée par la Guilde. Pour se défendre, ils mordent et frappent avec leur corps, crachant parfois un jet d’eau pressurisé. On pense que le Ceadeus a le même ancêtre que le Jhen Mohran. Ils auraient même vécu dans le Grand Désert à une époque où celui-ci était une mer.


    Le Ceadeus Barbedor était encore plus mystérieux que le Ceadeus. Etant en fait un Ceadeus âgé, le Barbedor acquiert sa couleur par le développement de sa bactérie interne qui lui donne sa teinte dorée. Il est dit qu’il vit en eau profonde, se repérant avec un moyen inconnu puisque ces yeux sont couverts par ses cornes. On pense que cette cécité le rend plus agressif. On suppose aussi que sa barbe plus développée lui permet de ne plus remonter à la surface pour s’oxygéner, passant sa vie dans les abysses.



    Amatsumagatsuchi


    Connu dans la région de Yukumo pour pouvoir générer des tempêtes destructrices, l’Amatsu peut déclencher des inondations, des glissements de terrain et bien d’autres dégâts par son seul passage, amenant à des migrations de population dans ses régions de passage, aussi bien chez les hommes que les monstres. Il vole en saisissant le vent des tempêtes dans ses nageoires, sa colonne vertébrale étant proche de celles des Léviathans, si bien qu’il peut nager dans les airs. Il créé ainsi une barrière de vent grâce à cette circulation d’air permanente autour de lui, le distinguant clairement du Kushala Daora en cela que le poison ne l’affecte pas.


    Non contents de détruire la nature sur leur passage, ils sont très territoriaux et mettent en fuite tout ce qui ose s’aventurer sur leurs terres. Un organe interne leur permet de stocker la pluie pour cracher de grandes quantités d’eau. Dans leur museau se trouve un cristal de pyrolite. En regroupant de l’hydrogène par aspiration, il leur suffit de tousser pour déclencher un jet d’eau pressurisé surpuissant via une petite explosion. Quand ils se sentent mourir, ils sont connus pour entrer dans un état de rage particulièrement spectaculaire mais aussi très énergivore, pouvant les tuer si ils le maintiennent trop longtemps mais amplifiant fortement leurs tempêtes.



    Dah'ren Mohran



    Cousin du Jhen Mohran, le Dah’ren Mohran est plus agressif et ne possède qu’une corne unique. Sa corne lui sert à détruire les obstacles qu’il croise dans le sable en nageant mais aussi à avancer plus vite en s’en servant comme une foreuse. Les humains s’en servent d’ailleurs de façon similaire.


    En nageant dans le sable sur de longues périodes, toutes sortes de minéraux se glissent dans son corps, conférant cette teinte rouille à son corps. Le sable a poli les écailles rugueuses, leur donnant une texture unique. Le Dah’ren Mohran piège parfois des rocs dans sa peau ou son évent, qu’il expulse pour frapper les menaces et bloquer parfois les systèmes des navires ou les voies de passage. Ils sont beaucoup plus violents, n’hésitant pas à tuer leur agresseur ou à attaquer des villes pour stopper l’assaut. Cette capacité à exploiter des "otages" indiquerait une intelligence supérieure à celle des Jhen Mohrans.



    Shagaru Magala



    Forme adulte du Gore Magala, le Dieu Punisseur des Montagnes a perdu ses senseurs thermiques en développant sa vue. On pense qu’il a un contrôle complet sur le virus responsable de la Furie mais s’en sert différemment du Gore Magala. Lors de sa dernière apparition dans les Monts Célestes, il a provoqué des tueries de masse entre les différentes créatures, les créatures vaincues se redressant sous l’effet de la Furie. Cela provoqua l’extinction de certaines espèces dans cet environnement. De fait, son virus rend fou l’écosystème environnant. Il propage la maladie via une substance étrange et non les poils, étant assez puissant pour affronter de face les monstres qui croisent son chemin. Sa portée est aussi plus grande, obscurcissant le soleil par sa présence, et sa dépouille elle-même libère la maladie encore plus loin.


    Le Shagaru Magala a développé une résistance contre la foudre par rapport à sa forme juvénile. Ces écailles sont brillantes et lui permettraient de se protéger du contrôle du virus ténébreux. On raconte que ses ailes contiendraient des minerais rares de par leur éclat arc-en-ciel.


    Sur leur territoire, ils propagent une brume d’un virus plus puissant permettant d’empêcher des Gore Magalas rivaux de muer correctement, ces derniers se dirigeant naturellement vers les Monts Célestes dans l’espoir d’évoluer. Ce virus tue les formes de vie trop faibles pour y survivre. Et il ne contient pas que la Furie… En effet, les créatures infectées servent de pouponnières à de nouveaux petits Gore Magalas. Le Shagaru Magala se reproduit de façon asexuée via cette toxine unique. Le Shagaru Magala marque son territoire, empêche des rivaux d’apparaître en créant des Gore Magalas chaotiques pour se protéger et donne naissance à une nouvelle génération de petits.



    Dalamadur


    Créateur potentiel des Monts Célestes, simplement en creusant, le Dalamadur est la plus grande créature connue à ce jour, dépassant les 440 mètres. Il se love autour de colonnes de roche, les sculptant par frottement. Ses deux bras lui permettent d’escalader et de fouir et ses griffes sont assez fortes pour perforer la roche. Sur son dos se trouvent deux grandes écailles en forme de lames qui lui servent à se cramponner à un pic. Sa puissance est telle qu’il pourrait remodeler des régions entières, un seul coup de sa queue faisant trembler la terre. C’est ainsi que plusieurs Dalamadurs auraient forgés les Monts Célestes ou tout du moins contribué à leur apparence unique. Il a été découvert que ce serpent géant frotte son corps afin de se débarrasser de son ancienne peau qui l’irrite. Un rapport indique qu’un Dalamadur aurait été aperçu dans les Collines Verdoyantes.

    Le Dalamadur exploite un élément inconnu à ce jour. Cet élément lui permet d’invoquer des météores chutant du ciel. On retrouve aussi des traces de cet élément incroyablement chaud au niveau de sa poitrine, émettant des particules blanches. Le Dalamadur semble aussi être possible de produire un venin inconnu qu’on retrouve dans le Pic de Lance au niveau du pied de la montagne. Quand ce venin disparait, il laisse parfois des sources chaudes. Un autre venin se trouverait sur sa langue, paralysant les chasseurs trop près.


    Le Shah Dalamadur fait partie de la même espèce. En effet, un Shah Dalamadur n’est qu’un Dalamadur venant de muer. Ils ne contrôlent pas très bien leur métabolisme, provoquant des variations de température constantes dans leur corps. Certaines parties atteignent des pics thermiques, les rendant faciles à endommager mais pouvant également enflammer la roche par leur simple passage. Cela les rend vulnérables mais ils se montrent particulièrement agressifs pour dissuader les attaquants potentiels.



    Gogmazios


    Il y a longtemps, Dundorma était régulièrement attaquée par les Dragons Anciens. Afin de défendre la ville, de nombreuses armes furent créés tels que l’Epieu Tueur de Dragons Originel. Cette arme légendaire terrassa de nombreux Dragons Anciens et devint un véritable symbole pour la ville. Mais, vieillissante, l’arme fut remplacée par un modèle plus récent et mise dans une réserve d’armes. Une nuit, l’ancien Epieu ainsi qu’une quantité d’explosifs et de poudre disparurent, avec comme seul indice une trace de boue noire et la porte de l’entrepôt défoncée. Au cours des années, ces vols se reproduiront plusieurs fois avec toujours la boue noire comme seule trace. Les Chevaliers de la Guilde découvrirent que cette boue était en fait de l’huile hautement inflammable. Et des traces de l’huile apparurent hors de Dundorma. En suivant la piste, ils découvrirent un Dragon Ancien géant s’éloignant de la ville, l’Epieu sur son dos. Le Voleur de l’Entrepôt était une créature inconnue volant poudre et explosifs. La Guilde décida de le mettre sur la liste des créatures à repousser de par sa grande taille et sa tendance à traverser les villes pour se nourrir. On lui attribua le nom de Gogmazios.


    Découverte récemment, il n’y a pas de légendes ou de récits portant sur cette bête. Elle se nourrit de sulfures, attaquant des villes pour se nourrir de poudre à canon. Dotée de six membres, elle utilise ses ailes pour supporter son corps quand il se déplace sur ses pattes arrière. Ses ailes sont particulièrement musclées, lui permettant même de voler occasionnellement malgré sa masse titanesque. Le Gogmazios est l’un des plus agiles Dragons Anciens géants. Il est théorisé que cette créature pourrait vivre dans les Marais de l’Ancien Monde.


    Il produit une huile au sein de son corps, composée de déchets comme sa sueur ou ses excréments liés à son régime, circulant tout autour de ce dernier et coulant parfois au sol. Celle-ci colle et adhère de nombreux objets au corps du Gogmazios, tels que des flèches, des balistes, des armes et même un Epieu Tueur de Dragons. On aurait même retrouvé des organismes vivants dans cette huile malgré le fait qu’elle soit aisément inflammable et explosive. Une rumeur de comptoir parle d’une idole d’un Dieu du feu qui une fois brisée pourrait détruire une vaste région, piégée dans son huile. Avec le temps, cette huile s’est solidifiée sur les écailles et la carapace du Gogmazios, les renforçant. On en retrouve sur ses ailes et quand il s’énerve, son corps surchauffe et l’huile s’évapore, libérant ces dernières et lui permettant de décoller du sol.


    Au sein de son corps et dans ses ailes se trouvent des organes capables de produire un feu intense. Ces organes lui permettent de se nourrir des sulfures par décomposition, générant de la chaleur dans le processus. Un autre organe lui permet d’évacuer le trop-plein de chaleur à travers sa peau, provoquant l’émission de fumées à travers son dos. Quand il s’énerve, la chaleur monte provoquant l’ignition de l’huile qui provoque de gros dégâts en tombant au sol.
    Doté d’une très longue durée de vie, le Gogmazios n’aurait quasiment pas évolué par rapport à ses ancêtres. De plus, il hiberne sous terre pendant de longues périodes, n’apparaissant que quelques années voire décennies pour se nourrir avant de redisparaître.



    Nakarkos


    On a rarement vu les Nakarkos pour la simple et bonne raison qu’ils quittent rarement leurs nids, les Cimetières de Dragon. Ces zones, parfois grandes comme des montagnes, sont en général connectées à des cavernes lui permettant de voyager. La grotte de la Frontière Jurassique est ainsi connectée à une gigantesque mer extérieure, expliquant le fait que le spécimen rencontré récemment par la Wycadémie utilise des ossements variés.


    En effet, le Nakarkos utilise les os et cadavres de ses proies, recevant le titre de Dragon Nécrotique. Ils utilisent un mucus spécial et collant pour piéger leur proie, l’attirant au moyen de leurs deux tentacules frontaux. Ce mucus sert aussi à limiter la corrosion de leur carapace unique, en assurer la cohésion et éviter les chutes imprévues. Ils s’en servent aussi pour coller des os spéciaux sur leurs tentacules tels que le menton d’un Uragaan ou encore le crâne d’un Glavenus. Il est parfois dur d’identifier ces os, le Nakarkos les adaptant pour son propre usage.


    Particulièrement gourmands, ils peuvent détruire des écosystèmes entiers. Ils ont aussi déjà attaqué des dirigeables par accident, les prenant pour de la nourriture, prouvant que même les créatures volantes ne sont pas à l’abri. Voilà pourquoi la Guilde a dépêché des chasseurs pour éliminer le spécimen repéré dans la Frontière Jurassique avant qu’il ne fasse plus de dégâts. Ils possèdent aussi l’élément draconique mais ne savent pas très bien le contrôler, l’évacuant par leurs tentacules au moyen d’un laser imprécis. Parfois, ils le tirent par la bouche, manœuvre dangereuse car l’élément les blesse hors de son corps.

    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Pseudo IG : Hutskuchi
    Rg MHGen : 7
    Rg MH4U : 300
    Voir le profil de l'utilisateur

    MessageSujet: Re: Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens Dim 26 Fév - 15:39
    Encore une fois, bien documenté, et tout mais est ce que toutes les infos proviennent de sources officiels ou certaine parties sont quelque peu imaginées?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Pseudo IG : Masuku
    Rg MHGen : 90
    Rg MH4U : 700
    Voir le profil de l'utilisateur

    MessageSujet: Re: Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens Dim 5 Mar - 10:36
    Tout provient des encyclopédies japonaises et des différentes références sorties au Pays du Soleil Levant Wink Seuls les artworks sont issus de recherches pixiv (aux résultats variables, voilà pourquoi il y en parfois plus ou moins).
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé


    MessageSujet: Re: Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens
    Revenir en haut Aller en bas
    Carnets de la Wycadémie: Dragons Anciens moins Anciens
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1

    Sujets similaires

    -
    » Les dragons du Vol Noir
    » Alerte vin à moins de 15$!
    » MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
    » [Lego] Dragons Universes : Copie des HF signée MegaBloks ?
    » Guilde Donjons & Dragons

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Monster Hunter : Professeur Felyne :: La taverne du chasseur :: Fan-made :: Carnets de la Wycadémie-